Elus CSE/CE

Garantir l’équité entre les salariés dans les activités sociales et culturelles

Finalité
Cette formation permettra aux participants d’identifier comment développer davantage de justice sociale dans les activités et les aides proposées par les CSE.

Objectif pédagogique
• Clarifier et légitimer le rôle social du CSE

• Savoir comment intégrer une approche sociale et équitable dans la politique sociale et culturelle du CSE

• Comprendre les enjeux de la communication sur la politique sociale du CSE

Public et prérequis
Tout membre élu d’un CSE. Il est préférable d’avoir suivi une formation sur le rôle des représentants du personnel ou d’avoir une connaissance préalable des missions des représentants du personnel.

 

Programme

Clarifier et légitimer le rôle social du CSE

• Définition du rôle social du CSE : historique des CE, éléments législatifs et réglementaires...

• Définition d’une activité sociale et culturelle (ASC)

• Comprendre l’utilité sociale du CSE dans son environnement socio-économique, face aux problématiques et inégalités sociales des salariés

Savoir comment intégrer une approche sociale et équitable dans l’offre des ASC

• Définir sa politique sociale et culturelle : éléments de méthode, exemples de politique sociale…

• Définition de l’équité : une notion à ne pas confondre avec celles de solidarité, égalité et discrimination

• L’équité par les aides financières : le quotient familial (QF) et ses différents modes de calcul selon les choix du CSE

• L’équité par la nature des activités : penser l’équité au-delà du financier…

Comprendre les enjeux d’une communication sur la politique sociale et culturelle du CSE

•Les enjeux de la communication : explication des choix, des objectifs du CSE

•Les moyens à disposition des élus pour communiquer et valoriser les ASC : réunion, document(s) précisant les actions du CSE…

 

Durée : 1 jour

Tarif Inter : 290 € net/jour/stagiaire

Tarif Intra : 1 438 € net/jour

 

Moyens et méthodes pédagogiques
La formation se déroule dans nos locaux ou dans un lieu de formation qui est précisé en amont.
Elle est composée alternativement d’apports théoriques, de connaissances et de méthodes actives (exercices pratiques, études de cas…). La participation active des stagiaires est privilégiée et le formateur s’assure tout au long du stage que les points abordés sont bien compris. Des supports de formation sont remis aux participants.

Catalogue des formations Cezam Nouvelle-Aquitaine et Occitanie